Poste d'encadrement

#189630


Identification de l'employeur
CISSS de Lanaudière
 
Région : Lanaudière 
Lieu de travail : CISSS de Lanaudière 

Identification des besoins
CHEF DE L’ADMINISTRATION DES PROGRAMMES PROTECTION MALADIES INFECTIEUSES ET SANTÉ ENVIRONNEMENTALE – DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE (1ER ET 2E CONCOURS COMBINÉS)
 
Statut : Temps complet  Durée : (non applicable) 
Salaire : Classe 17 Affichage : du 5 juillet 2019
au 19 juillet 2019
Quart : jour 
 
Mandat :
Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir un poste de chef de l’administration des programmes protection maladies infectieuses et santé environnementale.

L’établissement dispose d’un budget de plus de 920 millions et regroupe 59 installations réparties sur un territoire de plus de 12 000 km2. Il compte plus de 11 000 employés et 750 médecins qui offrent des soins et services à une population de près de 503 000 personnes.

Note : Dans ce document, le genre masculin est utilisé sans discrimination et uniquement pour alléger le texte.

Le chef de l’administration des programmes protection maladies infectieuses et santé environnementale à la Direction de santé publique est appelé à œuvrer dans une organisation à multiples missions et installations offrant des soins et services à l’ensemble de la population de son territoire.

L’expérience patient (client) et la responsabilité populationnelle ou clientèle sont au cœur de tous les processus afin d’améliorer l’accès, la continuité et la fluidité des services. Ainsi, le chef de l’administration des programmes assume ses responsabilités en cohérence avec la mission, les valeurs et l’offre de service de l’établissement.

La présente conjoncture nécessite des candidats ayant démontré un sens très élevé des responsabilités et d’imputabilité, des excellentes aptitudes à la collaboration et des compétences de haut niveau en planification, en performance, efficience et efficacité, ainsi qu’en gestion du changement. Une grande rigueur budgétaire ainsi qu’un courage de gestion sont également requis.

Sommaire du rôle et des responsabilités :

Sous l’autorité de la directrice de santé publique, le titulaire du poste planifie, organise et dirige les activités de l’équipe des maladies infectieuses en étroite collaboration avec l’adjointe médicale en maladies infectieuses, ainsi que les activités de l’équipe de santé environnementale. Il devra également voir au maintien de la qualité des programmes et des activités, le tout de concert avec les professionnels impliqués.

De plus, il assurera la coordination des activités confiées par la directrice de santé publique à d’autres directions du CISSS ainsi que l’harmonisation des actions des partenaires des différentes organisations du réseau de la santé de la région (milieu communautaire) et des organisations hors réseau (partenariats intersectoriels). Ceci se fait dans le cadre de la Loi sur la santé publique et des mandats confiés à la directrice de santé publique par le ministre en matière de lutte aux maladies infectieuses transmissibles (incluant les infections nosocomiales) et aux risques environnementaux.

Il assume la gestion du service et assure l’utilisation optimale des ressources humaines, matérielles, financières et informationnelles du service.

Dans le cadre de ses fonctions, le chef de l’administration des programmes protection maladies infectieuses et santé environnementale assure :

• la gestion de l’ensemble des activités reliées aux fonctions de protection de la santé publique (sauf en ce qui concerne la protection des travailleurs) dans le cadre des politiques et objectifs de l’organisation;
• le développement de l’expertise en protection au sein du service;
• la qualité des services et des activités confiés aux autres directions;
• le lien avec les autres services de la direction de santé publique;
• une contribution à l’élaboration des orientations régionales de la santé publique;
• le choix des priorités et la planification des activités de l’équipe, et ce, en collaboration avec les membres, et assure l’évaluation de l’atteinte des objectifs;
• la gestion du système de vigie, de surveillance, de contrôle et de prévention des maladies à déclaration obligatoire (MADO) ainsi que des autres signalements de maladies infectieuses ou de santé environnementale pouvant affecter la santé de la population;
• la réponse aux obligations légales dans le cadre des avis ministériels demandés;
• la gestion des produits biologiques et le contrôle de la qualité de l’acte vaccinal;
• le suivi des activités de connaissance, de surveillance, de recherche/évaluation, de prévention et de promotion au regard des maladies infectieuses transmissibles et des maladies reliées à l’exposition aux risques environnementaux en étroite collaboration avec les équipes concernées;
• la mise à jour ou l’ajout de nouveaux programmes du MSSS en matière de lutte aux maladies infectieuses transmissibles et en matière d’expositions aux risques environnementaux;
• la gestion des interventions en situation d’urgence en lien avec des maladies infectieuses transmissibles (éclosions, maladies en émergence, bioterrorisme, etc.) ou des urgences environnementales. Ceci inclut d’informer la directrice de santé publique en temps opportun des situations d’urgence et d’agir en étroite collaboration avec le médecin assurant la garde en santé publique.

Gestionnaire d’expérience, hautement crédible, communicatrice efficace, la personne recherchée est dotée d’un style de gestion mobilisateur et d’excellentes habiletés interpersonnelles. Elle fait preuve de rigueur scientifique dans sa prise de décision et démontre de fortes habiletés en planification et en gestion du changement.

Port d’attache :

245, rue du Curé-Majeau
Joliette (Québec) J6E 8S8.
 
Exigences :
• Baccalauréat dans une discipline pertinente à la fonction;
• Formation complémentaire en santé publique (santé communautaire) ou en épidémiologie ou expérience de travail d’au moins trois (3) ans dans le domaine de la santé publique;
• Être membre d’un ordre professionnel;
• Expérience professionnelle d’au moins cinq (5) ans dont deux (2) ou plus dans un poste d’encadrement;
• Très bonne connaissance et compréhension des enjeux du secteur d’activités couvert par le poste;
• Capacité à mobiliser les équipes en vue d’une transformation d’envergure selon une approche axée sur le travail d’équipe, le partenariat et la gestion de changement;
• Une expérience importante dans un poste d’encadrement peut compenser l’une ou l’autre des exigences.

Concours :

1er et 2e concours combinés :
« Grand public » ouvert à l’extérieur du réseau de la santé et des services sociaux et à l’intérieur de ce même réseau.

Rémunération :

Classe salariale 17
Minimum de la classe : 78 734 $ annuellement
Maximum de la classe : 102 347 $ annuellement

Conditions de travail :

Les conditions de travail des cadres sont régies par le Règlement sur certaines conditions de travail applicables aux cadres des agences et des établissements de santé et de services sociaux.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre d’intention et leur curriculum vitae.

Les dossiers de candidature doivent être reçus au plus tard le 19 juillet 2019, 16 h.

Contact
Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques
135, boul. Claude-David
Repentigny (Québec) J6A-1N6
Tél : (450) 654-4560
Télécopieur : (450) 470-2642
Courriel : recrutement.cadres.cissslan@ssss.gouv.qc.ca

RETOUR À LA LISTE