Poste temporaire syndiqué ou syndicable non syndiqué

#254272


Identification de l'employeur
Institut national de santé publique du Québec - Montréal
 
Région : Partenaires du réseau montréalais 
Lieu de travail : Sainte-Anne-de-Bellevue , Télétravail occasionnel 

Identification des besoins
2022-446 CONSEILLÈRE OU CONSEILLER SCIENTIFIQUE - BIOCHIMISTE
 
Statut : Temps complet  Durée : 1 an(s)
(Un an avec possibilité de prolongation) 
Salaire : Taux horaire entre
23,92$ et 45,33$
Affichage : du 15 juillet 2022
au 11 août 2022
Quart : jour 
 
Mandat :
Sous l’autorité de la cheffe d’unité scientifique, la personne agit comme conseillère scientifique dans le cadre d’un programme de vigie de la Covid et de surveillance étiologique dans les eaux usées. Plus spécifiquement, elle coordonne les communications et les analyses (échantillonnage, filtration, PCR et séquençage) et collabore avec les partenaires pour produire des outils de surveillance et de vigie, permettant de suivre la circulation de la Covid et d’autres agents étiologiques dans les eaux usées. De concert avec les membres de l’équipe, elle contribue au développement de l’expertise et des compétences du personnel. Elle représente également le LSPQ dans des situations et des dossiers requérant son expertise. Elle est appelée à contribuer à la réalisation de la mission du laboratoire par un soutien d’expertise dans d’autres domaines de la microbiologie ou encore dans le cadre de l’organisation du travail.
 
Exigences :
• Détenir une maitrise biochimie, en chimie ou l’équivalent.
• Être membre en règle de l’Ordre des chimistes du Québec.
• Posséder trois (3) années d’expérience dans un poste similaire.
• Posséder des connaissances approfondies sur les technologies analytiques telles que : PCR, spectrométrie de masse et autres techniques de détection, chromatographie et extraction/purification constitue un aout.
• Maîtriser les outils informatiques en usage dans un laboratoire.
• Posséder une connaissance du réseau de la santé publique constitue un atout.
• Avoir une bonne maîtrise du SIMDUT.
• Connaître les bonnes pratiques de laboratoire.
• Connaître les pratiques sécuritaires en laboratoire.
• Avoir une bonne connaissance des méthodes de recherches bibliographiques.
• Maîtriser la suite Microsoft Office et l’outil de télétravail Teams.
• Avoir une très bonne maîtrise de la langue française parlée et écrite
• Avoir une bonne connaissance de la langue anglaise parlée et écrite constitue un atout.
• Démontrer une bonne capacité à organiser son travail et à gérer les priorités.
• Avoir la capacité à résoudre efficacement des problèmes, parfois de nature complexe.
• Avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse.
• Être capable de produire des documents de haute qualité en contenu et en présentation selon les échéanciers prescrits.
• Faire preuve d’efficacité dans l'organisation de son travail et optimiser l'utilisation de diverses stratégies dans le cadre d'une réalisation collective.
• Avoir la capacité de s’adapter aux changements.
• Avoir la capacité de communiquer efficacement de manière respectueuse.
• Démontrer de bonnes habiletés à travailler en équipe.
• Faire preuve de rigueur professionnelle et de curiosité scientifique.
• Faire preuve de leadership.
• Démontrer une attitude d’accueil et de disponibilité envers les membres de l’équipe et les différents partenaires.
• Avoir un esprit d’initiative et faire preuve d’autonomie.

Contact
Direction des ressources humaines, Montréal
Institut national de santé publique du Québec
190, boul. Crémazie Est
Montréal,(Québec)
H2P 1E2
Tél :
Télécopieur : (514) 864-5191
Courriel : drh-mtl@inspq.qc.ca

RETOUR À LA LISTE